De nouvelles saisons toutes vertes pour « Fufu » ?

La reprise des championnats de Nationale 2, c’est ce week-end pour Furdenheim.
 
Avec deux équipes engagées au quatrième échelon national, la saison s’annonce prometteuse du côté de « Fufu ». Premier arrêt chez les garçons, avec une montée acquise à l’échelon supérieur après un excellent parcours l’an passé. Un quasi sans-faute qui permet aux hommes de Julien Boudeville de découvrir la Nationale 2 et d’être, avec le WOSB et Holtzheim, le troisième représentant alsacien à ce niveau.
Avec un groupe de joueurs qui ressemblera grandement à celui de l’an passé, « j’ai choisi de faire confiance à ceux qui sont montés », Furdenheim voudra démarrer sa saison sur la même dynamique que l’an passé. Pour le coach, le début de saison sera primordial : « nous allons être une des équipes qui joue le maintien. Il ne faut pas se le cacher. Maintenant, nos trois premiers matchs seront très importants car nous affrontons des équipes plus à notre portée. Nous voulons gagner ces matchs ». 
 
S’il sent son équipe « impatiente de démarrer », le coach précise aussi que son groupe pourrait encore évoluer : « J’ai les joueurs que je veux partout, sauf au poste 5, car nous n’avons pas encore ce profil parmi nous. En fonction de ses qualités, la face de l’équipe pourrait bien changer ». Avec son équipe, « une vraie équipe, qui comme l’an passé, devra se montrer unie et solidaire pour réaliser une bonne saison », Julien espère que ce premier samedi à domicile se solde de la meilleure des manières.
Du neuf pour les filles
La seconde formation enregistrée en Nationale 2 à Furdenheim, c’est l’équipe féminine. Cette fois, l’ascenseur a pris le chemin inverse puisqu’elles arrivent de l’échelon supérieur, la Nationale 1. Avec en prime, un nouveau visage à la tête de l’équipe en la personne d’Emmanuel Nérome. Enfin, nouveau, pas tant que ça car il était avec l’équipe réserve de Nationale 3 l’an passé.
De quoi apporter tout de même du sang neuf aux Abeilles ? « je l’espère. Nous avons connu un été assez chargé pour l’effectif. Il y a eu 8 départs à l’intersaison, qu’il a bien sûr fallu remplacer ». S’il pourra toujours s’appuyer sur Lola Houpline ou encore Léa Riehm, certaines cadres de l’équipe de N3 accompagnent Emmanuel pour cette saison en N2 : « Margaux Clausse, Catherine Muller ou encore Anne Soller retrouveront la N2 cette saison. Elles apporteront leur expérience au groupe car elles connaissent déjà la division ». 
 
Et pour le premier match, « Fufu » est servi : « Annemasse, c’est un adversaire coriace. Mais nous y irons sereinement. Notre avant-dernier match amical à Lons a été abouti, avec une belle performance collective ». C’est d’ailleurs sur cet aspect du jeu que le technicien compte capitaliser cette saison : «  Nous aurons besoin d’un gros collectif pour exister cette saison, avec une forte débauche d’énergie défensive. C’est la base de notre projet, défendre dur ». 
 
Premiers éléments de réponse ce samedi pour les deux équipes.
error

Vous aimez Dunk'heim ? Suivez-nous sur Facebook et parlez de nous autour de vous pour nous aider !