Arthur Forster, de retour avec le WOSB

Arrivé au WOSB en provenance de Furdenheim à l’été 2020, Arthur Forster avait arrêté le basket à l’orée de cette saison, avant de finalement reprendre avec le WOSB il y a quelques semaines.

Le Canada, Monaco, Roanne, Furdenheim puis le WOSB, voici une liste (non exhaustive) de clubs ou pays fréquentés par Arthur en termes de basket. Pour le dernier cité, c’est en 2020 que le jeune meneur décide de rallier Otterswiller, après le premier confinement. Quelques matchs plus tard, la saison s’arrêtait de manière précoce et lui allait choisir un autre chemin.

Coach sportif, son emploi du temps se remplissait comme il avait l’habitude d’enflammer les parquets : « J’ai changé de métier durant l’été. Les heures de travail s’enchaînent et j’ai donc décidé de ne pas reconduire avec le WOSB. Je souhaitais tout d’abord privilégier la stabilité professionnelle ».  Présent dans plusieurs salles de sport et responsable de la préparation physique d’une équipe de rugby, le basket s’écrivait donc entre parenthèses pour Arthur, « j’étais très pris et je ne m’ennuyais pas ».

Chasser le naturel, il revient au galop

Malgré tout, il continuait à suivre les résultats du WOSB. Après un bon début de saison, les hommes de François Ladenburger connaissait depuis quelques semaines des moments plus délicats : « Avec les blessures et l’effectif réduit, c’était compliqué de tenir la route. Avec 6 ou 7 joueurs aptes, c’est difficile dans cette poule. De mon côté, j’avais trouvé plus de stabilité et je pouvais me dégager du temps. Les dirigeants m’ont proposé de retrouver l’équipe pour filer un coup de main, j’ai accepté ».

Depuis, le WOSB a relevé la tête. Un succès à Massy et un deuxième ce samedi face à Recy, leader du championnat. Rien que ça. De là à corréler ce rebond au retour d’Arthur, peut-être pas, mais l’énergie affichée par la dernière recrue lors de cette rencontre était plaisante à voir : « J’ai pris plaisir à retrouver les parquets. Il y avait une belle ambiance dans la salle, mais aussi au sein de l’équipe. Techniquement et tactiquement, il reste bien sûr des choses à peaufiner mais j’ai apporté mon énergie. Le rôle qui m’a été assigné était plutôt défensif et j’ai tout fait pour y arriver. Au final, je trouve que l’équipe retrouve son identité sur ces derniers matchs, à savoir un groupe combatif et capable de défendre fort ».

En inscrivant 5 points lors de cette victoire, Arthur résume simplement ce succès : « gagner à domicile, c’est bien. Face au leader, c’est encore mieux mais surtout tous ensemble, comme un vrai groupe, c’est là l’essentiel ». Avec deux semaines de repos désormais (le match à Joeuf du 26/02 a été décalé), le WOSB a en plus le temps de continuer à bien intégrer sa dernière recrue.

error

Vous aimez Dunk'heim ? Suivez-nous sur Facebook et parlez de nous autour de vous pour nous aider !