Vendenheim, un outsider motivé mais sans pression face à Ohnheim samedi

Vendenheim se déplace à Ohnheim ce samedi en pré nationale. Un déplacement difficile pour les joueuses d’Aurélien Huyum, qui revient avec nous sur le début de saison du BCV.

Le début de saison

Nous sommes à 2-2, en ayant joué tous nos matchs jusqu’à présent. Nous avons rencontré des difficultés en ce début de saison, avec notamment le départ de notre meneuse, venue de Paris, puis avec la blessure longue durée de Mélanie Jeannelle. Cela a été un peu compliqué de recomposer l’équipe après tout cela, mais nous avons fait face et bien réagi après les deux premiers matchs. A Weyersheim, nous perdons de 20 points puis face à Geispo’, elles nous ont fait déjouer.

Petit à petit, nous avons réussi à mieux faire vivre la balle à travers nos séances d’entraînement. Nous sommes plus patientes dans le jeu, mais aussi plus agressifs, que ce soit en attaque vers le panier ou en défense. De ce côté du terrain, toute l’équipe défend désormais. Au début, ce n’était pas vraiment le cas mais nous avons bien progressé sur ces points.

L’adversaire de ce samedi

Nous aurons vraiment envie de bien faire. Ohnheim est une équipe que nous aimons affronter, même si le résultat n’est pas toujours au rendez-vous. C’est toujours un match âpre et Volkan propose bien souvent des choses intéressantes auxquelles il faut savoir répondre. Mais ce sera aussi notre cas samedi.

Face à Ohnheim, il est important d’arriver à gérer leur secteur intérieur. Sur la durée d’un match, c’est compliqué mais nous jouerons crânement notre chance. Puis l’autre difficulté sera de limiter leur adresse extérieure. Elles arrivent à trouver une bonne alternance intérieur – extérieur et cela pousse leur adversaire à s’adapter. C’est également une équipe très physique et cette densité, il faut parvenir à y faire face pendant 40 minutes.

Nous reprenons, comme beaucoup d’équipes, après trois semaines d’arrêt. Il faudra se rassurer sur notre fond de jeu pour espérer aborder les matchs suivants de la meilleure des manières. Puis une petite pensée à Lucile Froehly. Je l’ai eu aux Libellules et à Furdenheim et j’attendais cette rencontre pour la retrouver et l’affronter. Elle s’est malheureusement blessée.  

La suite

Nous enchaînerons ensuite avec deux déplacements, à Schaeffersheim et Obernai. Ces deux matchs seront très importants. Si nous voulons continuer à rester dans la partie haute du classement, il faudra battre toutes ces équipes qui se trouvent actuellement derrière nous. Ensuite nous ferons les comptes. Nous avançons au rythme souhaité, sans déception sur la manière dont se déroule le championnat pour l’instant.

error

Vous aimez Dunk'heim ? Suivez-nous sur Facebook et parlez de nous autour de vous pour nous aider !