[NM3] : Le point après cinq journées au BC Sélestat

Le point avec Florian Philippe, coach des SM1.

Le bilan global

Aujourd’hui, nous sommes à trois victoires pour deux défaites. Notre premier match était un peu bizarre car mes deux étrangers n’ont pu jouer et on l’a appris très tard, peut-être 15 minutes avant le début de la rencontre. Nous avons ensuite enchaîné trois succès avant de tomber à Furdenheim. Il n’y a pas vraiment de fausse note, hormis peut-être à Dessenheim, qui reste un match qui était à notre portée je pense. Perdre à Furdenheim de son côté n’a rien d’alarmant. Nous avons en plus joué quatre matchs à l’extérieur. Nous devrions pourtant être à 4-1, ce qui me fait dire que nous avons une victoire de retard sur notre objectif fixé.

Les plus et les moins

Je pense que je peux ressortir deux gros points positifs de mon équipe. En premier, notre victoire à domicile sur Jura-Salins, après deux prolongations. Mentalement, nous avons été très forts, tout comme face à la SIG, où nous sommes menés presque tout le match avant de nous imposer ou à Furdenheim, où l’on joue à 7 et on tient longtemps.  L’équipe ne lâche rien et s’arrache pour gagner tous les matchs. Ensuite, elle est aussi très forte offensivement (deuxième attaque derrière Furdenheim).

Maintenant, il y a le point de la défense. Nous devons encore progresser et nous n’avons pas le choix. A Furdenheim, on en prend 95 et ce n’est pas possible si tu veux rivaliser face aux autres formations du haut de tableau. Mais le groupe est jeune, avec quatre recrues cette saison. Il faut trouver les automatismes ensemble et comme nous nous sommes concentrés sur l’attaque en début de saison, c’est pour l’heure normal d’accuser du retard dans ce domaine.

Son regard sur le classement à ce jour

Le classement à ce jour reflète bien l’idée que je m’étais faite du championnat en début de saison. Personnellement, nous nous sommes fixés l’objectif de finir dans le top 6, même si après cette première série de matchs, finir dans le Top 4 me conviendrait bien. Il y a Mulhouse et Furdenheim en Alsace, plus Poligny et Jura-Salins. Avec Rixheim, qui est pour l’instant derrière mais qui devrait revenir, voilà les cinq formations du haut du tableau. Nous, nous voulons nous ajouter à eux et pouvoir gratter un maximum de choses.

Les cinq premiers matchs de Sélestat :

Dessenheim – Sélestat : 77-71

Sélestat – Jura Salins : 98-95

SLUC Nancy – Sélestat : 66-75

SIG 2 – Sélestat : 81-85

Furdenheim – Sélestat : 95-76

Crédit photo : Sélestat BC

error

Vous aimez Dunk'heim ? Suivez-nous sur Facebook et parlez de nous autour de vous pour nous aider !