Actualités

[NM3] : Le point après cinq journées à Weitbruch

Le point avec Joseph Hufschmitt, coach des SM1.

Le bilan global

Le début de saison a été compliqué, avec une série d’absences et de blessures que je n’avais jamais connu avant. De 13 joueurs au départ, nous n’étions plus que 6. Alors avoir gagné deux rencontres à ce jour est un moindre mal car nous pourrions être dans une situation plus compliquée. Il y a peut-être un regret sur Dessenheim, mais globalement, on s’en tire relativement bien.

Les plus et les moins

Il est difficile de s’entraîner dans cette situation. Nous le faisons à effectif réduit, avec des joueurs de l’équipe 2 ou alors, une opposition face à la réserve. Cela ressemble à du bricolage et nous n’arrivons pas à développer le jeu que l’on veut, c’est un peu frustrant.

Le groupe aussi a été, je pense, surpris par cette situation, bien qu’elle n’incombe à personne. Il a fallu du temps pour avaler toutes ces mauvaises nouvelles et l’effectif a été affecté. Pourtant, face à Rixheim par exemple, nous avons réussi à trouver de la solidarité pour inverser le cours de la rencontre. Face à Jura-Salins, même si au final nous perdons de 20 points, nous ne nous sommes jamais désunis. Ce sont des choses sur lesquelles je veux m’appuyer pour la suite. Puis pour un autre point positif, les absents commencent à revenir. A priori, d’ici quinze jours à trois semaines, nous devrions être quasiment au complet.

Son regard sur le classement à ce jour

J’ai vraiment l’impression qu’il y a deux championnats. Rixheim va remonter. Joe Ford leur a manqué. Il n’était pas là pendant trois matchs, ils perdent ces matchs. Il y aura donc un championnat avec 5 ou 6 équipes ensemble en haut, et les autres équipes qui lutteront pour le maintien.

Les cinq premiers matchs de Weitbruch :

Furdenheim – Weitbruch : 89-62

Weitbruch – Rixheim : 67-62

Dessenheim – Weitbruch : 65-54

Weitbruch – Jura Salins : 71-91

SLUC Nancy – Weitbruch : 64-78