[NF3] : retour sur la première journée de championnat

Deux sur quatre pour les clubs alsaciens lors de cette première journée de NF3.

Un match à sens unique face à l’Elan Chalon. Après une grosse première mi-temps, entamée sans round d’observation mais avec une défense très agressive, les espoirs de la SIG se sont rendues les choses faciles. 41-10 à la pause (67-30 au final) et cinq joueuses finalement qui terminent la rencontre avec 9 points ou plus (KNOBLOCH 9, VON BANCK 16, DIEHL 11, SOMMER 10, SEILLY 12). Un large succès pour  les joueuses d’Anthony Chognard qui démarrent leur championnat de la meilleure des manières.

Anthony Chognard : « Nous avons réalisé une très bonne première mi-temps, avec seulement 10 points encaissés. Ensuite, cela s’est un peu plus équilibré mais l’essentiel était fait. C’était une reprise de championnat intéressante, avec une grosse présence collective et chaque joueuse qui a pu apporter. Il reste des axes de progrès, bien sûr, mais sur notre ADN, à savoir un jeu rapide et une défense agressive, nous étions dans les clous. C’est positif pour la suite même si on ne s’enflamme pas et on prend match après match ».

Furdenheim a pour sa part disposer d’une autre chalonnaise, le Chalon-sur-Saône Basket Club. Là aussi un beau succès, 68-48, qui lance parfaitement la saison de « Fufu ».

Emmanuel Nérome : « Nous avons commencé la rencontre assez timidement. L’équipe était peut-être trop excitée à l’idée de retrouver le championnat, mais nous n’étions pas dans le rythme qu’on voulait imposer. Notre adresse extérieure en plus était un peu en berne. Malgré tout, on parvient à bien contrôler le match. Margaux réalise un vrai chantier dans la raquette avec ses 28 points et les rotations des jeunes étaient plutôt intéressantes. Même si j’attends encore plus de stabilités dans nos mouvements offensifs, défensivement, on fait ce que nous avions prévu. Notre adversaire finit avec 48 points, alors qu’on voulait les laisser en-dessous des 50 ».

Un dimanche moins heureux pour les clubs haut-rhinois, la CTC Nord-Sundgau ou Wittenheim, qui s’inclinent 56-43 à Dijon et 48-69 face à Chenove à domicile.

error

Vous aimez Dunk'heim ? Suivez-nous sur Facebook et parlez de nous autour de vous pour nous aider !