[Pro B] : Gries s’arrache pour remporter le derby

Pourtant mené de seize points dans l’ultime période, Gries est parvenu à renverser Souffel’ (97-92). Un dernier quart-temps de feu (35 points inscrits), dans le sillage de Maj Kovacevic (18 points à 6/9 de loin) permet aux hommes de Ludovic Pouillart de s’imposer. 

Comme pour annoncer un premier quart-temps plutôt animé, Timothé Vergiat se montre rapidement adroit de loin (0-3, 1e). Kevin Dinal prend ensuite position dans la raquette et après avoir écrasé un gros dunk sur une passe de Kovacevic, affiche déjà 5 points, 1 rebond et 2 fautes provoquées au compteur (10-8, 4e). Son compère Filip Adamovic prend aussi les choses en mains, avec trois réussites (sur cinq tentatives) de loin. Le BCGO compte alors cinq longueurs d’avance (18-13, 6e) mais Souffel’ revient, dans un match tourné vers l’offensive (21-21, 8e). Ce sont toutefois les locaux qui clôturent la marque dans ce premier acte après une interception de Hugo Robineau qu’il ponctue d’un dunk (25-21, 10e).

Résolument offensif

Gries démarre le deuxième quart-temps par un 5-0, portant sa série à 9-0 à cheval sur les deux périodes avant que Louis Marnette n’y mette fin (30-23, 12e). Les deux équipes se rendent coup pour coup à trois-points (37-29, 15e), Robineau répondant notamment à Vergiat. Souffel’ signe alors un 9-1 et relance la partie. Après avoir égalisé à 38-38, Jason Bach signe deux actions consécutives à trois-points (43-44, 19e) mais qui ne seront pas suffisantes pour placer les siens en tête à la pause (48-45).

De retour des vestiaires, le match devient plus physique et Souffel’ impose sa marque (50-56, 23e). Kentan Facey continue son sans-faute au tir et l’écart du BCS augmente après un nouveau panier de Louis Marnette (56-64, 26e). Gries réajuste alors sa défense, remonte le curseur au niveau de l’intentensité et revient, logiquement (62-65, 29e), même si les six balles perdues pèsent au score. Alors qu’on pense le match relancé, Jason Bach et Gary Berchel sortent de leur boite de loin pour planter deux flèches qui font mal aux hommes de Ludovic Pouillart (62-71).

Gries revient de loin

La dernière période démarre à nouveau sur un rythme soutenu. Louis Marnette profite d’une interception d’Oumarou Sylla pour faire gonfler l’écart (62-78, 31e).  Gries ne lâche pas et reste en embuscade (71-82, 34e). Maj Kovacevic, sur une belle série derrière l’arc, relance le suspense (85-87, 37e). Pour, peut-être, l’un des derniers derbys de l’histoire, le money-time devient haletant quand Gries repasse devant (93-92, 39e). Sur la ligne des lancers-francs, le BCGO ne tremble pas et s’impose 97-92.

Crédit photo : Myriam Vogel

error

Vous aimez Dunk'heim ? Suivez-nous sur Facebook et parlez de nous autour de vous pour nous aider !