Actualités

[NM1] : Mulhouse continue sa série, sans trembler

Quatre jours après une victoire importante à Andrézieux, Mulhouse recevait le Centre Fédéral, une belle occasion pour poursuivre la série en cours de 3 victoires d’affilée.

Dès le premier quart temps, les mulhousiens se démarquent et imposent un gros rythme. Guillaume Payen-Boucard est en forme, inscrivant 9 points (au total il inscrira 11 points, 8 rebonds, 6 passes décisives et 3 interceptions pour 19 d’évaluation en 32 minutes) et les alsaciens gagnent facilement la première période 31-19 (39-16 à l’évaluation). En face, les polistes, qui ont tous des envergures impressionnantes, n’arrivent pas à exister. Mulhouse baisse le pied dans un deuxième quart temps plus équilibré. Lucas Plasse brille tout de même avec notamment des passes de très haut niveau (10 points, 6 rebonds et 8 passes décisives pour 18 d’évaluation en 28 minutes). Les haut-rhinois enfoncent dans la peinture les jeunes du Centre Fédéral avec 78% de réussite sur les 14 tentatives près du cercle. Une grosse maladresse aux lancers-francs (13/22 dont un 2/8 pour Daouda Condé) et de loin (2/10 dont un 1/5 de Quentin Diehl) permet tout de même de laisser le Pôle France dans le match à la mi-temps 41-33 (48-32 à l’évaluation).

Le troisième quart-temps est fidèle à la première mi-temps, même si le pôle commence cette période très fort en recollant légèrement au score. Cependant, les mulhousiens sont injouables près du cercle et sont cette fois réguliers sur la ligne ce qui leur permet de prendre le large et de même gagner cette manche 62-48 (68-46 à l’évaluation). Johan Grebongo se démarque aussi lors de ce match, auteur d’une très belle prestation aujourd’hui (18 points avec 7 tirs réussis sur 10, 10 rebonds et 3 contres pour 25 d’évaluation en 31 minutes). Seul l’adresse longue distance continue de manquer, 0/6 lors de ce quart temps. En face, le jeune Ousmane Dieng se démarque lors de ce quart temps, se créant plusieurs fois son tir (au total 20 points pour lui avec un 8/18 au tir et 5 interceptions pour 20 d’évaluation en 28 minutes), avec aussi son compère Brice Dessert. Le match continuera de même lors du dernier quart temps. La messe sera vite dite et coach Monschau fera même entrer plusieurs jeunes durant la dernière minute.

En définitive, le MBA a fait le travail sans trembler et devra continuer dans 4 jours à domicile contre Besançon, une autre équipe à leur portée.

 

Crédit Photo : MBA