Méline Sérot, « Le Havre, c’est costaud mais nous ne lâcherons rien»

Furdenheim vient de signer un succès important à Sannois Saint-Gratien. Ce samedi, les abeilles retrouveront leur salle mais aussi Le Havre, une des places fortes de ce championnat de NF1.

Elle a fait du bien, cette dernière victoire à Sannois. Battues une semaine auparavant face à Trith, Méline et ses coéquipières gardaient en travers de la gorge cette défaite : « Nous avons totalement déjoué, dans l’attitude nous n’y étions pas, on a jamais su relever la tête et nous avons montré une image qui n’est pas la nôtre. Baskettement parlant, nous n’avons pas réussi à respecter les consignes demandées par le coach et personne ne prenait ses responsabilités. C’est une équipe qui était à notre portée et nous avons grillé un joker ». Pourtant, depuis l’entame de cette saison, les intentions sont plutôt bonnes du côté de « Fufu » avec deux victoires au compteur et déjà quelques grosses équipes affrontées : « Nous savions que dès le début, nous allions rencontrer deux grosses équipes. Si on ne s’attendait pas forcément à battre Alençon, notre objectif cette année est de gagner le plus de matchs possibles en essayant d’embêter le plus de formations ». Et ainsi se maintenir une saison de plus en NF1.

Sans pression, les joueuses de Guillaume Vidot vont continuer à s’appuyer sur ce qui fait leur force, la complémentarité et le collectif d’un groupe qui se connaît aujourd’hui très bien : « Collectivement, nous avons montré de belles choses, c’est la force de cette équipe ! Les filles se  connaissent depuis longtemps et ont des automatismes. Nous nous battons sur le terrain sans jamais rien lâcher et avons déjà montré qu’on peut gagner des matchs, même contre des équipes de haut de tableau. Nous avons des qualités différentes qui se complètent et chacune d’entre nous apporte sa pièce à l’édifice, à sa façon. Pour ma part, j’essaie de ne plus me poser de questions. L’année dernière, je revenais de blessure mais cette saison, je prends mes responsabilités, que ce soit dans le scoring, dans la gestion et l’organisation du jeu sur le terrain ».

Le Havre, une équipe prétendante à la montée

Pour Méline, la venue ce samedi du Havre s’annonce compliquée. Pourtant, les Havraises vont sans doute se méfier de leur nouveau déplacement en Alsace. Il y a quinze jours, elles étaient déjà tombées à Geispolsheim et voudront éviter un second revers consécutif dans le Bas-Rhin : « Le Havre c’est une équipe costaud, sur tous les postes. Une grosse équipe, qui va vouloir impérativement gagner ce match après leur défaite à Geispo’. De plus, elles n’ont pas joué le week-end dernier donc elles vont avoir faim ».

Pour les contrer, les abeilles se concentreront sur leurs qualités : « Nous,  on va se concentrer sur ce qu’on sait faire, défendre fort et ne rien lâcher à la maison, en montrant un visage différent du dernier match à domicile. Les clés du match seront la défense, le collectif et le respect des consignes »

Entre-deux samedi soir, 20 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *