NF3 : la SIG au bout de la prolongation

Le derby de ce dimanche entre Furdenheim et la SIG en NF3 a vu les Illkirchoises s’imposer après prolongation. Un match disputé qui a été marqué par la grave blessure d’une joueuses locale, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement. 

Les cinq premières minutes sont équilibrées. Si O’Callaghan (17 points) se montre précise de loin par deux fois, la SIG répond par Sommer ou Dutter à l’intérieur (8-9). Faux, en sortie de temps-mort, creuse l’écart pour les visiteuses (10-15), ce qui réveille Furdenheim. Baumann et Mohr marquent et « Fufu » termine le premier quart-temps en tête, 21-18. La SIG démarre mieux le deuxième acte et passe devant (23-27, 14e). Furdenheim réagit et une nouveau primé signé O’Callaghan replace les locales en tête (28-27). Sur cette lancée, elles parviennent même à prendre un peu plus d’avance à la pause, 36-32.

De retour des vestiaires, la SIG impose une grosse pression qui lui permet de recoller (38-38, 23e). Malheureusement, un long arrêt de jeu suit ce bon passage illkirchois, lié à la blessure de la joueuse local. La tête sans doute ailleurs, les deux équipes reprennent le jeu et avec des réalisation de Soller (18 points) puis Mohr (11 points), Furdenheim mène de cinq points à la 30e (51-46). Malgré une nouvelle réussite de loin par O’Callaghan ou trois derniers paniers de Soller, la SIG, emmenée par Manon Von Banck, parvient à revenir et arrache la prolongation (62-62). Cinq minutes supplémentaires où la rencontre va basculer en faveur des coéquipières de Manon Von Banck (25 points) et Clara Dutter (13 points), 71-75.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *