Julien Boudeville : « Je suis content car il fallait lancer la saison »

Furdenheim a dû batailler pour s’imposer face à la SIG, grâce à deux lancers en toute fin de match. Réactions du coach, Julien Boudeville.

Je suis content ce soir car il fallait lancer la saison par une victoire à domicile. En début de championnat, ce n’est pas souvent la meilleure équipe qui gagne. Si le contenu de la seconde période ne m’a pas pleinement convenu, nous avons été la meilleure équipe en première période… La fin de match a été particulière et Amaury a réussi à mettre ses deux lancers. Il les a eues, comme on dit, et ce dans une situation complexe.

Nous dominons globalement la première période mais la SIG s’est bien adaptée ensuite et a durci la défense. Ils ont changé sur les écrans, ils ont coupé les premières passes et ont pu profiter du talent de Maxime Abah et Hugo Diehl en attaque pour revenir, alors que nous ne marquons que sur des exploits individuels. En fin de match, j’ai tenté des choses pour revenir, notamment avec une défense en zone. C’est un coup de poker qui a fonctionné, tant mieux pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *