Coupe de France : le BCGO s’incline face au BCM Gravelines-Dunkerque

Gries a manqué son premier quart-temps (15-30), quelques lancers (16/26) mais a tout de même livré une belle bataille face à un pensionnaire de Jeep Elite, le BCM Gravelines Dunkerque qui affichait un très beau 48% de loin (12/25). Au final, les Nordistes s’imposent 85 à 77.

Franck Seguela et Kevin Dinal avaient beau faire passer Gries devant durant les premiers instants du match (5-4, 2e), la machine du BCM Gravelines Dunkerque se mettait rapidement en route. Un 14-0 en l’espace de quatre minutes et l’écart grimpait à +13 pour les visiteurs (5-18, 7e). L’entrée de Warren Woghiren faisait du bien au BCGO. En scorant six points de suite, il permettait aux siens de se rapprocher (11-18, 7e) mais le BCM accélérait encore sur la fin de période : 15-4 dont un primé au buzzer de Stojanovski qui leur octroyait déjà une belle marge d’avance au tableau d’affichage : 15-30 (10e).

Le BCGO se reprenait sur le deuxième quart-temps. Avec plus d’agressivité et moins de ballons perdus 0 contre 8 par rapport au premier acte, les joueurs de Ludovic Pouillart parvenaient à revenir, même si le BCM sanctionnait chaque errement défensif. Horton faisait mal dans la raquette (10 points, 4 rebonds à la pause), mais Woghiren lui offrait une belle résistance (11 points et 8 rebonds à la mi-temps). Kebe ramenait enfin Gries à moins de dix points d’un primé (30-39, 17e) et Josep Franch clôturait la marque de cette première mi-temps par un lancer (33-44, 20e).

Dans la lignée du deuxième quart-temps, les Alsaciens poursuivaient leur opération remontée. Jeff Kébé se montrait inspiré et ramenait les siens à huit points après un primé (44-52, 23e). Mais c’était trop proche pour le BCM : Stojanovski, sur la tête d’Egekeze et Bourhis, ouvert, plantaient de loin (44-58, 27e). Jérémy Bichard se montrait lui aussi adroit derrière l’arc par deux fois mais Gravelines-Dunkerque répondait de la même manière, avec Morency puis Bourhis, intenable (3/5 de loin, 16 points après 30 minutes) et comptait à nouveau 14 points à dix minutes du terme (54-68).

Le BCM gérait son avance et se contentait de répondre aux assauts d’une équipe alsacienne qui restait menaçante (66-75 puis 69-75, 36e). Chris Horton validait son double-double (16 points, 12 rebonds, 5 interceptions et 5 contres) sur un panier qui scellait (quasiment) le sort du match à trois minutes du terme (69-82), même si Gries terminait avec les honneurs, 77-85.

Crédit photo : Fischer.Alsace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *