NF1 : La grosse perf’ de Furdenheim

Quelle soirée à Furdenheim! Face à Alençon, les abeilles se sont montrées solides et appliquées pour glaner un premier succès 65-56 au terme d’une rencontre pleine de suspense. 

Grâce à une défense agressive d’entrée de match et une belle réussite de Célia Mauler notamment en attaque, les vertes prenaient le meilleur départ. Après 5 minutes de jeu, le score était de 11-5 en leur faveur. Alençon tentait de réagir en fin de période et un panier au buzzer les rapprochait à quatre points à la fin du premier quart-temps (13-9). Furd’ ne baissait pas le pied et reprenait de l’avance au tableau d’affichage, 19-11. Les visiteuses resserraient alors la défense. Avec mois d’espace en attaque, Furdenheim perdait plusieurs ballons qui profitaient à Alençon et sur un nouveau panier au buzzer, elles égalisaient à 23-23.

Le match venait-il de basculer ? C’est sans doute le sentiment qui a traversé l’esprit des spectateurs présents. Alençon réalisait un excellent début de seconde période et prenait les devants, 29-33 (25e). Méline Sérot entretenait l’espoir avec un primé (32-33) avant de faire passer son équipe en tête quelques instants plus tard (37-36). Pourtant, c’était bien Alençon qui terminait mieux le quart-temps, 39-44 (30e).

Encore une fois, un trois-points de Sérot ramenait les locales à hauteur (48-48, 34e) et dans la foulée, Furdenheim trouvait son second souffle. Comme en début de rencontre, elles étaient agressives en défense et récupéraient nombre de ballons. A deux minutes du terme, elles comptaient même cinq points d’avance (58-53) mais un primé d’Alençon maintenait le suspense entier. Heureusement, Célia Mauler ne tremblait pas sur la ligne et validait, d’un trois-points au buzzer, le succès des siennes 65-56.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *