Wes Clark, nouveau combo guard de la SIG Strasbourg

Wes Clark

La SIG Strasbourg a annoncé ce matin la signature de l’étasunien Wes Clark (combo guard, 1m84, 25 ans) pour une saison.

Il effectua ses trois premières années universitaires en tant que joueur majeur des Tigres du Missouri entre 2013 et 2016, dans la forte conférence Sud Est (SEC), où il affronta notamment l’équipe de l’université de Kentucky, les Florida Gators et l’équipe de l’université de l’état de Louisiane (LSU), mené par un certain Ben Simmons. Étant dans une équipe abonnée depuis deux saisons à la dernière place de la SEC, il décide de changer de fac pour son année senior. Conformément aux règles de la NCAA, il vit une saison 2016/2017 blanche, avant de pouvoir jouer en 2017/2018 pour l’équipe de l’université des Bulls de Buffalo, dans la conférence Mid-American (MAC). Dans cette conférence moins relevée, il vit une saison pleine (14,2 points – 40,5% de réussite à 3 points pour, en moyenne, plus de quatre tentatives par match et 76,5% de réussite aux lancers francs –, 5,3 passes décisives, 3,6 rebonds pour 14,2 d’évaluation en 30 minutes). Son équipe réussit à remporter la MAC et à se qualifier pour la March Madness. Lors de cette compétition, le combo guard réalise deux cartons. Il permet tout d’abord à son équipe de créer la surprise en éliminant l’équipe d’Arizona, en étant l’homme du match (25 points, 7 passes décisives pour 32 d’évaluation en 34 minutes). Puis, il fait une nouvelle grosse performance face à l’épouvantail Kentucky (26 points – 4/10 à 3 points – et 6 passes décisives pour 21 d’évaluation en 35 minutes), mais n’arrive pas à faire éviter la défaite à son équipe.

Il traverse ensuite l’Atlantique, pour débuter sa carrière dans les Pouilles, à Brindisi. Le long de la mer Adriatique, il connaît des débuts irréguliers, capable de trous d’air ou à l’inverse de prendre complètement feu sur certains matchs (33 points – avec un 5/9 à 3 points – pour 31 d’évaluation en 30 minutes lors de la troisième journée face à Sassari ou 24 points pour 25 d’évaluation en 29 minutes lors de la cinquième journée face à Cantu). Malheureusement, une blessure le freine dans son apprentissage. Il ne jouera pas entre fin décembre et mi-mars, puis il aura du mal à reprendre la compétition. La saison dernière, il décide de se relancer à Cantu. Il s’impose vite comme le fer de lance de cette équipe avec le nouveau joueur de l’ASVEL, l’intérieur Kevarrius Hayes. Il brille (14,7 points – 33,33% de réussite à 3 points pour, en moyenne, plus de trois tentatives par match et 73,6% de réussite aux lancers francs –, 3,5 passes décisives et 3,7 rebonds pour 13,4 d’évaluation en 29 minutes) dans une équipe de milieu de tableau du championnat italien, mais reste toujours assez irrégulier, avant que la saison soit stoppée par l’épidémie.

Nicola Alberani et Lassi Tuovi continue de composer le puzzle de l’effectif de la saison prochaine. Le profil de Wes Clark est, sur le papier, très complémentaire de celui de Jean-Baptiste Maille, davantage un meneur défensif et organisateur, tandis que sa fougue devrait être bien exploité à côté de l’expérimenté DeAndre Lansdowne. Il occupera un rôle de pyromane, peut-être en sortie de banc, à l’image ces dernières saisons d’Erving Walker ou de Michael Dixon. L’an prochain, il devra tâcher de gagner en régularité et continuer sa progression. Il viendra à la SIG Strasbourg pour passer un palier et découvrir les compétitions européennes.

Par la suite, par soucis de complémentarité, nous pouvons imaginer qu’un joueur pouvant évoluer sur les postes d’arrière et d’ailier, avec un profil de leader et une forte adresse longue distance, sera sûrement recruté pour ajouter du spacing à cette équipe. Un intérieur, pouvant jouant sur les postes de pivot et d’ailier fort, fort offensivement, pour contraster avec les trois gros défenseurs Yannis Morin, Ishmail Wainright et Léopold Cavalière, serait aussi logique. En revanche, mystère sur le dernier profil de l’effectif strasbourgeois. Dans tous les cas, il ne reste plus qu’une seule place de JNFL et encore deux places de joueur Bosman/Cotonou.

Effectif prévisionnel de la SIG Strasbourg (Jeep Elite) 2020/2021 :
Meneur : Jean-Baptiste Maille / Jayson Tchicamboud
Meneur / Arrière : Wes Clark
Arrière : DeAndre Lansdowne
Ailier :
Ailier / Ailier fort : Ishmail Wainright
Ailier fort : Léopold Cavalière
Pivot : Yannis Morin / Essome Miyem

Entraîneur : Lassi Tuovi

Crédit Photo : SIG Strasbourg

Une réflexion sur “Wes Clark, nouveau combo guard de la SIG Strasbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *