M(P)BA : une intersaison lancée sur les chapeaux de roues

Quentin Diehl MBPA Basketball Alsace

Antoine Linarès, président du MPBA, s’est exprimé hier soir pour le journal L’Alsace et a réalisé plusieurs annonces

Le président a tout d’abord informé d’un changement de nom et de statut pour le club haut-rhinois. Nouvellement nommée le Mulhouse Basket Agglomération, la section professionnelle devient une SASP (société anonyme sportive professionnelle), séparée des amateurs. Cette nouvelle organisation est similaire à ce que nous pouvons voir par exemple à Strasbourg depuis 2016, entre la SIG Strasbourg SASP et la S.I.G. Association. Bertrand Taczanowski, président de l’association, précise sur la page Facebook du club qu’il s’agit de répondre à « une exigence de la part de la FFBB de constituer deux entités. Ceci pour éviter, en cas de liquidation, de voir tout notre travail anéanti par une rétrogradation en championnat régional ». Le travail de fond au niveau de la formation va continuer et les liens avec l’association perdureront, ces changements devant avant tout permettre d’accompagner la professionnalisation du club bleu et blanc.

Après une première saison d’apprentissage en NM1 qui s’est terminée à la huitième place (13 victoires pour 13 défaites avant l’arrêt de la saison), l’objectif annoncé pour le prochain exercice sera d’accrocher une place dans le top 5. Antoine Linarès déclare aussi viser un passage en Pro B d’ici deux à trois ans, pour permettre au Haut-Rhin de compter à nouveau un représentant dans l’une des deux premières divisions nationales.

Pour répondre à cet objectif, des départs, des prolongations et des arrivées ont été annoncés.

Six joueurs ont choisi de poursuivre sous les ordres de Jean-Luc Monschau la saison prochaine :

  • Lucas Plasse (meneur, 23 ans, 1m83, 7,5 points, 4,3 passes décisives, 2,7 rebonds et 1,2 interception pour 8,6 d’évaluation en 31 minutes en 2019/2020).
  • Quentin Diehl (arrière, capitaine, 28 ans, 1m86, 9,9 points – 45,6% de réussite aux tirs, 39% de réussite à 3 points et 92,9% de réussite aux lancers francs, soit proche d’atteindre le club du 50-40-90 -, 2,5 passes décisives, 2,5 rebonds et 1 interception pour 9,8 d’évaluation en 27 minutes).
  • Johan Grebongo (ailier fort centrafricain, 26 ans, 2m02, 12,8 points, 6,6 rebonds pour 14,3 d’évaluation en 27 minutes).
  • Arthur Ekani (ailier fort franco-camerounais, 32 ans, 1m99, 8,2 points, 3,5 rebonds pour 7,1 d’évaluation en 19 minutes).
  • David Condé (pivot guinéen, 27 ans, 2m02, 15 points, 6,4 rebonds pour 16,4 d’évaluation en 26 minutes), arrivé l’an dernier en provenance de de Sorgues.
  • Anthony Spinali (ailier, 23 ans, 1m94, 0,9 point et 0,8 rebond pour 0,6 d’évaluation en 5 minutes), formé au club et qui avait rejoint l’équipe première l’année dernière.

Le club conserve donc quatre membres de l’équipe historique de 2018/2019 (Lucas Plasse, Quentin Diehl, Johan Grebongo et Arthur Ekani), saison où il avait décroché sa montée en NM1 et remporté le Trophée Coupe de France face au BC Montbrison.

Concernant Guillaume Payen-Boucard (ailier franco-canadien de 30 ans), une incertitude perdure. Après une très grande saison où il était au four et au moulin (16,2 points, 3,4 passes décisives, 8,5 rebonds, 1,5 interception pour 19,7 d’évaluation en 37 minutes), il privilégie la découverte de la Pro B. Le MBA attend de voir comment la situation se décante pour lui et ne perd pas espoir de le compter encore au sein de son ambitieux projet l’an prochain.

Les trois derniers joueurs de l’effectif actuel ne seront eux pas conservés. Bassa Doumbé (arrière franco-camerounais, 29 ans, 1m89, 3,4 points, pour 1,4 d’évaluation en 14 minutes), et Charles Gurgey (meneur, 25 ans, 1m90, 2,5 points pour 2 d’évaluation en 9 minutes) n’ont pas réussi à s’imposer dans l’effectif mulhousien. Bacasso Minté (pivot, 28 ans, 2m04, 3,6 points et 2,9 rebonds pour 5,1 d’évaluation en 9 minutes), au club depuis 2016, n’a pas été épargné par les blessures et devra aussi se trouver un prochain point de chute.

Pour les remplacer cinq joueurs ont déjà été annoncés !

William Mensah est, pour l’instant, la tête d’affiche du recrutement du club haut-rhinois. Meneur avec une forte marge de progression, il vient de Feurs (24 ans, 1m75, 13,8 points, 5,1 passes décisives, 1,7 interception pour 15,6 d’évaluation en 31 minutes). Après être sorti du centre de formation de Nanterre 92 où il s’est révélé comme un des meilleurs joueurs du championnat Espoirs (14,6 points, 4,8 passes décisives, 2,6 interceptions pour 15,8 d’évaluation en 32 minutes lors de sa dernière saison, en 2014/2015), il a connu deux années d’apprentissage au niveau professionnel, en tant que rotation en Pro B à l’Étoile Charleville-Mézières, sous les ordres du mulhousien Cédric Heitz. Depuis, il a disputé trois saisons en NM1 avec des rôles importants, successivement au GET Vosges, à Sorgues et à Feurs. Cette expérience lui a permis de s’établir comme une valeur sûre du championnat. Sortant d’une saison collective compliquée (avant-dernier du groupe B de NM1), il arrive en Alsace pour former un backcourt plein de promesses avec Lucas Plasse et Quentin Diehl.

À l’intérieur, Cédric André (2m03, 27 ans) viendra apporter son énergie en sortie de banc. L’ancien joueur de Boulogne-sur-Mer, Le Havre et Lorient, a déjà disputé plusieurs saisons au troisième échelon national et pourra apporter son expérience au groupe. Malgré une saison collective elle aussi compliquée (avant-dernier du groupe A de NM1), il viendra confirmer en Alsace sa meilleure performance individuelle en carrière (6,6 points, 3,4 rebonds pour 7 d’évaluation en 16 minutes).

Trois jeunes joueurs compléteront l’effectif de Jean-Luc Monschau. Le combo-guard Mathieu Bertrand (20 ans, 1m87) tentera de grappiller des minutes en bout de banc, tout en confirmant avec l’équipe deux en NM3 son exercice 2019/2020 prometteur (8,94 points). Enfin, deux grands espoirs haut-rhinois reviennent au MBA : l’arrière Ugo Taczanowski (17 ans, 1m92), fils de Bertrand Taczanowski et l’ailier fort Valentin Tschamber (18 ans, 1m95), appelé en Équipe de France U15 en 2017. Ils quittent tous deux le centre de formation de la SIG Strasbourg pour revenir dans le Haut-Rhin, eux qui ont été Champions de France U15 en 2015 avec Pfastatt. Une génération dorée, menée par Jean-Luc Monschau et Annick Riff à la tête de l’équipe et qui comptait dans ses rangs Kymany Houinsou (maintenant au centre de formation de l’ASVEL), Alex Skoczylas (centre de formation de l’Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez) ou encore Hugo Minnig (centre de formation de la SIG Strasbourg). Avec la SIG Strasbourg, Ugo et Valentin ont remporté l’an dernier la Coupe de France U17 (revivez ce moment via la vidéo de la SIG Strasbourg), mais ont peu joué cette saison en Espoirs (2 matchs pour 8 minutes pour Ugo et 8 matchs pour 16 minutes pour Valentin).

En attendant le dénouement du dossier Guillaume Payen-Boucard, le Mulhouse Basket Agglomération s’est construit un effectif dense et très prometteur pour l’avenir afin de pouvoir jouer les premiers rôles sur la saison 2020/2021 de NM1.

Effectif prévisionnel du Mulhouse Basket Agglomération (NM1) 2020/2021 :
Meneur : William Mensah / Lucas Plasse / Mathieu Bertrand
Arrière : Quentin Diehl / Ugo Taczanowski
Ailier : Anthony Spinali
Ailier fort : Johan Grebongo / Arthur Ekani / Valentin Tschamber
Pivot : David Condé / Cédric André
Entraîneur : Jean-Luc Monschau

Crédit photo : Jean-Laurent Soltner / MPBA

2 réflexions sur “M(P)BA : une intersaison lancée sur les chapeaux de roues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *