Fayzat Djoumoi, à Strasbourg pour grandir

A 19 ans, Fayzat Djoumoi (1m86) va rejoindre la SIG l’an prochain. Prêtée par Villeneuve d’Ascq, club de Ligue Féminine de Basketball, la jeune joueuse voudra poursuivre sa formation sous les ordres de Fabien Kaerlé.

C’est à douze ans que Fayzat a démarré le basket. Un peu par curiosité, elle qui pratiquait alors le handball et s’était aussi essayée au football. De son petit club à Mayotte, elle était rapidement sélectionnée pour intégrer le pôle espoirs de la Réunion : « Pour la suite, c’est François Gomez, l’entraîneur de Tarbes, qui est venu faire un repérage en Réunion. C’est là que tout a commencé puisque par la suite, j’ai rejoint le centre de formation à Tarbes ». Fayzat a alors 14 ans. L’année suivante, elle réussit à intégrer l’INSEP où elle y passa trois saisons. Entourée des meilleures joueuses de sa génération, elle se formait et voyait plusieurs clubs s’intéresser à son profil, capable d’évoluer sur les postes 3 et 4 : « Après l’INSEP, j’avais plusieurs propositions. Mais j’ai choisi de rejoindre Villeneuve d’Ascq. Je sentais qu’à l’ESBVA, je pouvais rapidement gagner en maturité au contact des joueuses d’expérience du club. Apprendre le métier avec elles, avoir un peu de temps de jeu avec l’équipe première et continuer à dominer avec les Espoirs ».

Sa première saison, elle la concluait avec neuf rencontres disputées. N’ayant qu’un temps de jeu limité, elle choisissait de se faire prêter la saison prochaine et ainsi poursuivre sa progression en Ligue 2 : « A notre âge, en Ligue, tu ne joues pas beaucoup. A moins d’être vraiment surdouée… Moi, j’ai besoin de temps de jeu et de responsabilités. J’avais tout cela, mais avec les espoirs et je souhaitais évoluer à un niveau supérieur ». Rapidement, l’opportunité de rejoindre Strasbourg se présentait. Un choix conseillé par son agent et validé par son club : « Mon agent m’a conseillé le club de Strasbourg. Il m’a dit que c’était un bon club et ce serait une bonne chose pour moi. Le coach fait confiance aux jeunes et me permettra de progresser ».

Dans son jeu, Fayzat pourra sa développer au poste 3 et voit d’un bon œil sa future expérience en Alsace : « J’aimerais gagner en maturité ici, à Strasbourg. Ensuite, je voudrais améliorer mon bagage offensif, surtout développer mon tir et mon dribble. J’aurais à la SIG l’opportunité de varier mon jeu et gagner en responsabilité ». Si la structure illkirchoise sera toute nouvelle pour Fayzat, elle y retrouvera toutefois une coéquipière qu’elle connait déjà : « J’ai déjà pu côtoyer Emma Peytour par le passé. Nous étions ensemble sur des stages en équipe de France jeunes ».

Une bonne chose pour elle et ainsi s’intégrer rapidement au collectif dirigé par Fabien Kaerlé. Ensuite, le ballon sera entre ses mains pour apprendre et apporter ses qualités à ses nouvelles coéquipières.

Crédit photo : BièreNord Photographie / ESBVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *